Dnevnik

Intégration européenne : rien ne va plus entre Bruxelles et Skopje

| |

La Macédoine obtiendra-t-elle en novembre le feu vert pour ouvrir ses négociations d’adhésion avec l’UE ? Dans l’attente, des tensions apparaissent entre le gouvernement et la Commission européenne. Skopje craint de voir la Grèce bloquer son processus d’adhésion et accuse la Commission de se montrer hypocrite à ce sujet. Bruxelles invite plutôt le gouvernement macédonien à se pencher sur les critères fixés l’hiver dernier.

Par Žana P. Božinovska Un compromis dans le conflit nominal serait-il une condition suffisante pour que la Macédoine obtienne une date d’ouverture des négociations d’adhésion à l’Union européenne (UE) ? Le gouvernement macédonien a récemment allégué qu’une affirmation de ce type avait été formulée par un adjoint du représentant de l’UE à Skopje, Erwan Fouéré. Mercredi, la Commission européenne oscillait entre le « no comment » et le démenti. Le Commissaire à l’Elargissement, Olli Rehn, a rappelé les critères conditionnant l’octroi d’une date d’ouverture des négociations d’adhésion. « Nous n’avons pas l’habitude […] de commenter des déclarations émanant (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous