Osservatorio Balcani e Caucaso

Intégration européenne : la Macédoine s’éloigne de Bruxelles

| |

Depuis décembre 2005, la Macédoine a le statut de candidat à l’adhésion. Mais depuis, rien. Le conflit nominal avec la Grèce empêche toute avancée. Face à ce blocage, la population se braque et se détourne peu à peu de l’UE. Réalisme inévitable ? Mais quelle est l’alternative pour Skopje ?

Par Risto Karajkov Les résultats d’un récent sondage euro-baromètre publies dans les médias nationaux macédoniens n’ont pas manqué d’alimenter les discussions. D’après cette étude, le soutien à l’intégration européenne aurait baissé de 6% en 2009. Aujourd’hui, moins de deux personnes sur trois se disent en faveur de l’adhésion à l’UE. Une telle baisse en seulement 12 mois reste préoccupante pour les Macédoniens et a suscité un ensemble de réactions politiques de la part de l’opposition. Un Macédonien sur quatre sans opinion sur l’adhésion L’opposition a attribué le phénomène à « l’euro-scepticisme » du gouvernement. « Chaque fois que le Premier ministre (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous