Romani CRISS

Intégration européenne et lutte contre les discriminations

|

L’harmonisation des législations anti-discriminatoires est très lente, s’inquiètent les représentants de l’ONG rrom Romani CRISS.

Le vendredi 21 mars, au Conseil de l’Europe à Strasbourg, la Commission Européenne contre le Racisme et pour la tolérance et le Centre Européen de Contrôle du Racisme et de la Xénophobie ont organisé une réunion dont le thème était « Les moyens légaux pour combattre le racisme ». Le représentant du Département des Droits de la Personne pour les Rroms (CRISS) a fait état de la progression de la législation contre les discriminations en Europe centrale et du Sud-Est. Il a souligné le fait que le processus d’harmonisation des législations locales avec celle de l’UE était lent. Il a souligné le risque que la législation adoptée ne soit pas conforme aux normes (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous