Adevarul

Inquiétude en Roumanie : le FMI veut privatiser les entreprises publiques rentables

| |

La visite à Bucarest du chef de la mission FMI en Roumanie a fait polémique au sein du gouvernement. Le ministère de l’Économie accuse le FMI de vouloir privatiser les entreprises énergétiques publiques rentables. La Roumanie a conclu un nouveau plan d’aide avec le FMI au printemps 2010 à cause de ses graves difficultés financières liées à la récession mondiale.

Par Florentina Cioacă La visite à Bucarest de Jeffrey Franks, le chef de la mission FMI en Roumanie, a suscité des plaintes au ministère de l’Économie : il accuse le FMI de vouloir privatiser les compagnies de production et de distribution d’électricité qui sont rentables pour l’État roumain. Retrouvez notre dossier : La Roumanie au régime sec Dans le cadre de son actuelle mission en Roumanie, le FMI s’est intéressé au futur des entreprises publiques, Electrica Distribuţie et Electrica Furnizare. Electrica a enregistré un énorme bénéfice sur les trois derniers trimestres : 142 millions de Lei (environ 33 millions d’euros), en hausse de 350% (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous