Slovénie : 15% de la population sous le seuil de pauvreté

| |

La Slovénie a longtemps été considérée comme le petit miracle des Balkans. Mais la crise de 2009 a laminé l’économie de Ljubljana. Aujourd’hui, une initiative syndicale tente de faire voter la hausse du salaire minimum alors que la pauvreté ne cesse de gagner du terrain. Comment en est-on arrivé là ?

3 septembre 2015 Sept confédérations syndicales slovènes ont commencé la collecte de 5000 signatures nécessaires pour soumettre au Parlement leur projet de réforme sur le salaire minimum. Ces modifications, annoncées déjà en mai, prévoient des primes pour le travail la nuit, le dimanche et les jours fériés. Si ces demandes sont plutôt modestes et qu’elles ne mettent pas en question le montant du salaire minimum, les réactions des patrons et du gouvernement sont très négatives. Le ministre des Finances Dušan Mramor a ainsi déclaré que le salaire minimum ne pourrait pas être augmenté d’un euro. Les représentants du capital et ses protecteurs (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous