Le Courrier des Balkans

Indépendance du Kosovo : la « petite Yougoslavie » de Shtimje/Štimlje

| |

L’institution spéciale de Shtimje/Štimlje, au Kosovo, qui accueille des pensionnaires handicapés mentaux, forme une véritable mini-Yougoslavie : 78 pensionnaires, Albanais, Serbes, Bosniaques, Croates et autres vivent ensemble dans leur monde à eux, se souciant peu de ce qu’il se passe de l’autre côté de la grille. Mais même ce microcosme semble voué à disparaître du fait de la politique de réinsertion des patients dans leur famille... Par notre correspondante.

Par Nerimane Kamberi « Je suis arrivé en hiver. » « Non, je suis arrivé en été. » Franjo, 53 ans, ne peut se souvenir. Son retard mental ne lui permet pas de retourner dans son passé. Un passé passé dans des institutions pour retardés mentaux. Franjo est hongrois, de la Voïvodine. Il a été transféré dans l’institution de Shtimje/Štimlje, au Kosovo, en 1967, au temps de Tito, de la Yougoslavie d’alors. « Personne ne m’a jamais rendu visite. » Djuro non plus n’a jamais reçu de visite. Ce Serbe de Croatie est arrivé au Kosovo au moment de la guerre dans sa république. Il répète à longueur de journée « Belgrade, Belgrade ». Tous les deux (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous