Le Courrier des Balkans

Incidents à Paris entre supporters du PSG et du Dinamo Zagreb : à qui la faute ?

|

De violents incidents ont éclaté lundi soir dans le quartier de la Bastille entre une centaine « d’indépendants » parisien et quelque 80 Bad Blue Boys, les supporters du Dinamo Zagreb, malgré l’arrêté exceptionnel pris par le ministre de l’Intérieur Manuel Valls, interdisant l’accès au territoire français à tous les supporters croates pour la journée de mardi. Ce matin, la police annonce l’arrestation de 80 supporters croates dans un hôtel près de Bastille.

Par Loïc Trégourès Le bilan de la soirée, 24 arrestations dont une majorité de Croates, et deux blessés graves, toujours croates, interrogent sur la gestion de la situation, tant par les autorités françaises que croates. Découvrez notre cahier : Les Balkans et le sport : talents, exploits et corruption Un cahier de 202 pages, juin 2010, 14 euros La lutte contre le hooliganisme n’est pas un sujet de clivage politique en France. Il n’est donc pas étonnant de voir Manuel Valls reprendre le flambeau de ses prédécesseurs ; avec les mêmes instruments de la loi Loppsi II, quand bien même celle-ci ouvre la voie à des atteintes caractérisées aux (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous