Incendies en Turquie : Erdoğan écarte toutes les critiques

| |

#HelpTurkey vs. #WeDon’tNeedHelp : la guerre des hashtags fait rage, alors que les flammes continuent de ravager le massif du Taurus et les régions touristiques d’Antalya et de Muğla. Recep Tayyip Erdoğan assure que la Turquie reboisera les régions sinistrées.

Par Claire Corrion Des centaines d’hectares de forêts ont brûlé dans cinq provinces, dont les régions touristiques d’Antalya et de Mugla, et au moins huit personnes ont perdu la vie. Vendredi 6 août, à la sortie de la grande prière hebdomadaire à Istanbul, Recep Tayyip Erdoğan est revenu sur la lutte contre ces incendies, les plus importants qu’ait connus le pays depuis une décennie. Le président turc a fait savoir que sur les 208 incendies de forêts déclarés ces derniers jours, 196 avaient été maîtrisés. Il a répété que tous les moyens de l’État étaient déployés pour lutter contre ces feux.

 Le chef de l’État est pourtant très critiqué pour sa (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous