Lajm

Immobilier au Kosovo : le mètre carré vaut toujours de l’or

| |

Pristina reste l’une des villes les plus chères des Balkans, et les prix de l’immobilier au Kosovo ne connaissent pas de baisse, contrairement à ce qui se passe partout ailleurs, en Europe et aux États-Unis. Selon les promoteurs, les prix résistent surtout à cause du coût élevé des terrains. Les prix sont nettement plus élevés à Pristina que dans les capitales voisines, à Tirana ou à Skopje.

Par Hasan Saliu Les prix de l’immobilier baissent partout, sauf au Kosovo. L’offre des entrepreneurs et des agences immobilières le prouve, en l’absence de statistiques officielles sur les variations des prix dans le secteur. Dans certains quartiers de la ville, le mètre carré coûte 1.100 euros. À Skopje et à Tirana, il varie seulement de 400 à 800 euros, où il atteint cependant 1.400 euros pour les appartements luxueux en centre-ville. Mais c’est à Pristina, la capitale du Kosovo, que le mètre carré coûte le plus cher. Pourtant, son infrastructure est loin derrière celle des autres capitales. Acheter un appartements à Pristina coûte aussi (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous