BIRN

Immigration : la Macédoine démantèle un réseau international de passeurs

| |

En Albanie et en Macédoine, le transport illégal d’immigrés vers la Grèce persiste. La porte d’entrée à l’Union européenne que représente la Grèce permet aux trafiquants de trouver leurs « pigeons » sans grande difficulté. Le prix du passage vers le territoire grec ne coûte pas moins de 2.000 euros. La police macédonienne vient d’arrêter les responsables d’un important réseau de passeurs, qui oeuvrait entre l’Albanie, la Grèce et la Macédoine.

Le ministère de l’Intérieur macédonien vient d’annoncer qu’un important réseau international de trafic humain a été démantelé. Des immigrés clandestins étaient transportés depuis l’Albanie vers la Grèce, en passant par le territoire macédonien. Quatorze suspects ont été détenus mardi 23 février lors des raids menés par la police macédonienne dans les villes de Skopje, Kicevo, Bitola, Gevgelija et Ohrid ainsi que dans le village de Veleshta, proche de la frontière albanaise. La police dit qu’ils sont toujours à la recherche de cinq autres personnes. « Le tarif pour transporter ces immigrés clandestins, depuis l’Albanie vers la Grèce, allaient de 2.000 à 2.500 (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous