e-Novine

Il était une fois Saša Marković « Mikrob », le pape de l’underground serbe...

| |

Performances, collages, vidéos, éditions de fanzines, Mikrob savait tout faire et surtout inscrire l’art au sein d’un engagement social sincère et lucide. Saša Marković Mikrob, dit le Mexicain, Bambus ou Ganesh, pape de l’underground serbe durant les noires années 1990, s’est éteint le 15 juillet 2010... L’héritage qu’il a laissé inspire toute une nouvelle génération d’artistes balkaniques.

Par Ana Bogdanović Saša Marković Mikrob (1959-2010), qu’on appelait aussi le Mexicain, le jeune marié, Bambus ou encore Ganesh, était un personnage culte de la scène culturelle et artistique belgradoise durant les terribles années 1990 et les années de transition qui suivirent. Il a laissé dernière lui une œuvre riche et variée. Saša Marković Mikrob est connu pour ses performances et actions dans l’espace public, ses œuvres d’art visuel, son engagement en que journaliste du quotidien et son authentique activisme social. Auteur foutraque d’illustrations, il a réalisé des masques, fanzines, photographies photomaton, vidéos, performances, pochettes (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous