Vreme

Hooligans et oligarques : le football serbe en crise

| |

La violence des supporters de l’Etoile rouge de Belgrade défraie la chronique depuis longtemps. La récente condamnation de l’un d’eux, Uroš Mišić, à une lourde peine de prison a mis le feu aux poudres. Le gouvernement doit adopter une loi sur le financements des clubs de football, mais qui aura la volonté d’enquêter sérieusement sur les liens entre les supporters, les milieux criminels et la police ? Nombre de hooligans sont en même temps de précieux indics de la police serbe...

Par Slobodan Georgijev 1000 spectateurs à peine ont assisté, samedi 27 septembre, au premier match de l’année disputé entre le Hajduk Kula et l’Étoile rouge de Belgrade à Kula. La police bloquait les entrées de la ville et les abords du stade, et dans les gradins on trouvait plus de policiers que de passionnés de sport. La police avait mis en place un dispositif de sécurité maximum, afin de prévenir tous les désordres qu’auraient pu provoquer les agressifs supporters de l’Étoile rouge. Cette impression étrange était renforcée par l’organisation défectueuse du match : les employés du Hajduk vendaient les billets d’entrée sur des tabourets autour (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous