Vreme

Hooligans en Serbie : la guerre de rue qui ensanglante Belgrade

| |

Depuis quelques semaines, les affrontements entre groupes de supporters rivaux ont fait plusieurs morts à Belgrade. Le gouvernement annonce des mesures, mais la police semble toujours incapable de briser la spirale de la violence et d’enrayer la dérive mafieuse des Ultras, soutenus et utilisés par certains membres de la classe politique serbe. Voyage dans les cercles dangereux du foot ultra.

Quelques jours avant le derby du 2 novembre dernier entre le Partizan et l’Étoile rouge de Belgrade, plusieurs drames se sont déroulés dans la capitale serbe. Retrouvez notre dossier : Serbie : hooliganisme et extrême droite, une menace constante Un des chefs des supporters du Partizan, appartenant au groupe des « Zabranjeni » (Interdits, ndt), a été tué dans le quartier de Karaburma. Les amis de la victime lui ont rendu hommage par des avis de décès publiés dans le journal Večernje novosti. Ils ont aussi scandé son nom durant le match du 2 novembre dernier. Le second meurtre est survenu deux jours après le premier : la victime est le chef du (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous