Peščanik - Dani

Histoire : Gavrilo Princip était-il serbe, bosnien ou « yougoslave » ?

| | |

A l’occasion du centenaire de la Première Guerre mondiale, Biljana Srbljanović a revisité le personnage de Gavrilo Princip, auteur de l’assassinat contre François-Ferdinand à Sarajevo en 1914. « Ni terroriste, ni héros », le jeune anarchiste perd, sous la plume de la dramaturge serbe, les atours nationalistes dont il est habituellement paré.

Propos recueillis par Tamara Nikčević Dans le cadre de la commémoration du centenaire de la Première Guerre mondiale, le théâtre viennois Schauspielhaus a décidé de monter un texte spécialement commandé pour l’occasion à l’auteure serbe Biljana Srbljanović : « Mali mi je ovaj grob » (Ce tombeau est trop petit pour moi) traite de l’organisation révolutionnaire « Jeune Bosnie », de Gavrilo Princip et de l’attentat de Sarajevo. Tamara Nikčević (TN) : Avant de commencer à écrire cette nouvelle pièce, « Mali mi je ovaj grob », que saviez vous de l’attentat de Sarajevo [1] ? Biljana Srbljanović (BS) : Très peu de choses, plus ou moins ce que j’ai pu en apprendre (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous