Les Nouvelles de Roumanie

Histoire : Alexandru Ioan Cuza, fondateur de la Roumanie moderne

|

Le 24 janvier 1859, les principautés de Moldavie et de Valachie s’unissaient, préfigurant la création de la Roumanie. Élu prince, Alexandru Ioan Cuza engageait un programme de réforme à tout-va : sécularisation des biens de l’Église, réforme agraire, réforme fiscale, code pénal, code civil, nouvelle Constitution, etc. Portrait d’un nationaliste libéral et romantique, véritable fondateur de la Roumanie moderne.

Par Yves Lelong Alexandru Ioan Cuza est né à Huși, en Moldavie, le 20 mars 1820. Il était issu d’une famille de la noblesse traditionnelle des boyards moldaves. Son père, le préfet Ioan Cuza, propriétaire terrien, ainsi que toute sa famille, appartenaient à la mouvance libérale influencée par l’esprit des Lumières et la Révolution française. Alors qu’Alexandre n’était encore qu’un nourrisson, ses parents participèrent à la révolution roumaine de 1821. Enfant, il reçoit une éducation européenne. Parfaitement francophone, il entame une carrière militaire dans l’armée moldave, obtenant le grade de colonel, tout en rejoignant la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous