Sofia Echo

Hillary Clinton en Bulgarie : partenariat stratégique et lobbying énergétique

| |

La secrétaire d’État des États-Unis, Hillary Clinton, était dimanche à Sofia. Malgré la diversité des thèmes évoqués - coopération militaire, démocratisation, etc - la vraie raison de cette visite tient certainement au refus opposé par le gouvernement bulgare à la société Chevron d’exploiter les gisements de gaz de schiste du pays. Un envoyé spécial américain, Richard Morningstar, va encore tenter de convaincre les Bulgares.

Hillary Clinton a chargé son envoyé spécial pour l’énergie en Eurasie, Richard Morningstar, afin qu’il parcoure la Bulgarie et qu’il s’entretienne avec des experts de haut niveau sur les questions énergétiques auquelles fait face Sofia. 
Hillary Clinton a séjourné dans la capitale de la Bulgarie pour une visite de quelques heures, comportant une rencontre avec le nouveau Président Rossen Plevneliev, le Premier ministre Boiko Borissov et plusieurs ministres - ceux des Affaires étrangères, de la Défense, de l’Économie et de la Finance. 
Avant même l’arrivée de Hillary Clinton, les médias américains avaient déjà expliqué que l’objectif de son voyage était (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous