Ces combattants en Bosnie-Herzégovine reconvertis en mercenaires

| |

Une fois les conflits yougoslaves des années 1990 terminés, de nombreux combattants sont partis vendre leur « compétences » dans les guerres du monde entier. Des membres de bandes mafieuses qui espionnage, extorsion de fonds et trafics en tous genres. L’enquête deSlobodna Bosna sur les réseaux serbes de Bosnie-Herzégovine.

Traduit par Selma Kuljuh Un ancien membre du régiment de protection de l’état-major de l’armée de Republika Srpska, Zoran Obrenovic, dit « Maljic », a été arrêté par les forces de police de Republika Srpska. Pendant la guerre, Maljic était chargé de la sécurité du général Ratko Mladic et de ses assistants. Aujourd’hui, l’homme habite Zemun, dans les faubourgs de Belgrade et il est étroitement associé aux réseaux criminels locaux. Il a été convoqué par le tribunal de Vlasenica, près de Srebrenica, pour témoigner à propos d’une bagarre pendant laquelle il a été poignardé. Lors de son arrivée au commissariat, on lui a expliqué qu’il devait aussi être (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous