Nevipe Kosov@

Hier, aujourd’hui, demain : les Rroms au Kosovo

| |

« Qui ne sait pas d’où il vient ne sait pas où il va », dit un vieux proverbe. Le temps passe et ce qui est d’actualité aujourd’hui devient ancien demain. Pour que rien ne se perde, rien ne s’oublie, pour comprendre le présent et trouver la voie de l’avenir en regardant le passé, la rédaction fait le point sur la situation des Rroms au Kosovo. Un éditorial de la rédaction de Nevipe Kosov@, qui souligne notamment l’absence de toute évocation des Rroms, des autres minorités et des droits de la personne dans le processus de négociation du statut du Kosovo.

Par la rédaction de Nevipe Kosov@ Depuis toujours, chaque guerre a placé les Rroms entre deux feux. L’exemple le plus frais est celui de la guerre du Kosovo. Avant guerre, les Rroms y vivaient au nombre de 200.000 à 250.000, répartis dans plus de 95 « mahàle », - ces quartiers rroms souvent évoqués. Beaucoup d’entre eux quittèrent le Kosovo à la mi-juin 1999. Pour la plupart ils partirent de Mitrovica, Gnjilane/ Gjilan, Djakovica/ Gjakovë, de Peć/Peja, de Gračanica ou de Kosovo Polje/Fushë Kosova. Très peu partirent de Prizren. Le nombre des Rroms vivant au Kosovo n’était pas connu avec précision, parce que dans les déclarations d’identité (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous