B92

Guerres des années 1990 : un accord régional pour accélérer la recherche des disparus

| |

Quatre pays des Balkans ont paraphé, lors d’un sommet à Mostar, une Déclaration pour les personnes disparues. Ce document souligne que la Bosnie-Herzégovine, la Croatie, le Monténégro et la Serbie s’engagent à tout faire pour retrouver les personnes encore portées disparues après les guerres des années 1990. Les familles des victimes attendent maintenant que ces déclarations soient suivies d’actes concrets.

Le Président serbe, Tomislav Nikolić, le Président croate, Ivo Josipović, le Président de la présidence collégiale de la Bosnie-Herzégovine, Bakir Izetbegović et le Président du Monténégro, Filip Vujanović, ont signé vendredi 29 août, à Mostar, une Déclaration pour les Personnes disparues. Celle-ci a pour objet d’encourager la recherche des personnes disparues pendant les derniers conflits qui se sont déroulés dans l’ancienne Yougoslavie. Il s’agit aussi de définir les responsabilités de chacun et le rôle que doit jouer chaque État pour résoudre cette question. En signant ce document, les différents pays de la région confirment leur attachement à la recherche (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous