Novinite

Guerre hybride, migrations, terrorisme : la Bulgarie, l’OTAN et le péril russe

| |

Au prochain sommet de l’OTAN en septembre, la Bulgarie plaidera pour un renforcement de son armement. Frégates, torpilles, drones de combat... Sofia met en avant la menace de Moscou d’une « guerre hybride » à l’horizon 2020.

« Perspectives 2020 : la Bulgarie et l’OTAN en matière de défense européenne ». Ce rapport stratégique, rédigé par le ministère de la Défense bulgare, sera présenté par le Président Rosen Plevneliev le 4 et le 5 septembre au sommet de l’OTAN au Pays de Galles. Retrouvez notre dossier : Ukraine : le spectre de la guerre inquiète les Balkans Guerres hybrides, dépendance énergétique, propagande russe, défaillance de l’État, terrorisme, migration... « La Bulgarie est dans une zone de la communauté euro-atlantique à forte concentration de risques et de menaces », peut-on lire. Et les tendances ne s’amélioreront pas à moyen ou à long terme. « La propagande (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous