Vreme

Guerre en Croatie : nettoyage ethnique et complicités occidentales (2/2)

| |

L’acquittement d’Ante Gotovina et de Mladen Markač a plongé la Croatie dans l’extase - et indigné la Serbie. Responsables de l’opération « Tempête » qui avait, en 1995, jeté plus de 220 000 Serbes sur la route de l’exil, les deux généraux croates ont notamment pu tirer profit du soutien de Washington à la réalisation des objectifs militaires du régime croate.

Suite de l’article : Guerre en Croatie : acquittement d’Ante Gotovina, la légalisation du nettoyage ethnique Le territoire de la Krajina faisait plus de mille kilomètres de long et trente à cinquante kilomètres de large. La moyenne d’âge dans la SVK, l’armée serbe de Krajina, était de 47 ans ; elle atteignait même 56 ans dans certaines compagnies et parfois 53 à l’échelle d’une brigade entière. À cela il faut encore ajouter que les brigades de la SVK n’étaient en fait que de maigres bataillons, les bataillons, de maigres compagnies, et les compagnies, de maigres sections… Retrouvez nos dossiers : • Oluja : août 1995, la Croatie à la reconquête de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous