Radio Slobodna Evropa

Guantanamo : sept ans d’enfer pour six citoyens de Bosnie-Herzégovine

| |

Il y a dix ans, les premiers prisonniers arrivaient sur la base américaine de Guantanamo. Durant sept ans, six citoyens de Bosnie-Herzégovine, originaires d’Algérie, y ont été détenus, sans explication ni accusation. Ils ont été libérés en 2008 par la justice américaine. Certains sont revenus vivre en Bosnie, deux d’entre eux résident désormais en France. Par contre, ils n’ont jamais reçu le moindre dédommagement pour les souffrances endurées. Une plainte a été déposée devant la CEDH contre la Bosnie-Herzégovine pour non assistance à ses ressortissants.

Par Selma Boračić Les membres du « groupe algérien » ont été arrêtés en 2001 en Bosnie-Herzégovine. Soupçonnés d’avoir préparé une attaque contre les ambassades américaine et britannique à Sarajevo, ils ont été transférés aux autorités américaines qui les ont envoyés à Guantanamo. Pourtant, la cour suprême de la Fédération de Bosnie-Herzégovine les avait auparavant libérés pour manque de preuves. Ils ont été libérés au cours de l’année 2008 suite à une décision de la cour fédérale américaine, qui a jugé qu’ils n’étaient pas responsables de la planification d’une attaque contre l’ambassade américaine en Bosnie-Herzégovine. Trois d’entre eux ont alors été reconduits (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous