Albanie : l’histoire cachée du rock sous la dictature communiste

| |

La parenthèse rock n’aura pas duré longtemps dans l’Albanie d’Enver Hoxha, moins de cinq ans, au tournant des années 1960-70. Juste le temps d’une courte période de détente. Les groupes s’appelaient alors The Motives, Rock N’ Roll ou Matura 72. Découvrez leurs aventures, brutalement écourtées début 1973 après la purge imposée par le pouvoir communiste.

Par Aida Karanxha Aida Karanxha tient à remercier Valbona Trashani, ancienne professeur de linguistique à l’Université de Shkodër, et Matish Trashani, musicien, pour leur aide.

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous