BIRN

Grecs et Bulgares : l’heure des retrouvailles

| |

Après des années de tensions, les relations entre Grecs et Bulgares commencent à s’améliorer. Investissements croisés, tourisme, mariages mixtes, la frontière longtemps fermée s’ouvre progressivement. Et cela devrait s’accélérer avec l’entrée prochaine de la Bulgarie dans l’Union européenne.

Par Albena Shkodrova à Nea Peramos À Karnobat, dans le centre de la Bulgarie, des habitants s’affairent aux préparatifs nécessaires à la tenue d’un événement inédit dans l’histoire récente de la région. Les Grecs viennent. En effet, plus de cinquante d’entre eux vont participer le quatre juin à un grand mariage bulgare avec leur orchestre bouzouki. Les invités - qui représentent presque la moitié de la population de Nea Peramos, un village de la Côte de Thrace en Grèce - vont célébrer le mariage de Tsonka, une femme bulgare, et de Vangel, son fiancé. Vangel appartient à la communauté des Karakachani, des Grecs qui se sont établis en Bulgarie au début (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous