To Pontiki

Grèce : Zoé Konstantopoulou, une juriste militante à la tête du Parlement

| |

Zoé Konstantopoulou a été élue le 6 février présidente du Parlement grec avec 235 voix sur 298 votants. À 38 ans, elle devient la plus jeune élue à cette fonction. C’est aussi la présidente la mieux élue dans l’histoire de cette institution, et la deuxième femme à accéder à cette fonction dans l’histoire de la République grecque. Portrait d’une militante.

Née à Athènes en 1976, fille de l’ancien président du Synaspismos et d’une journaliste, Zoé Konstantopoulou a étudié le droit à Athènes, Paris et New York, en se spécialisant dans les droits de la personne et le droit pénal national, européen et international. Elle est avocate, inscrite au barreau d’Athènes, et c’est elle qui a assuré la défense de la famille du jeune Alexis Grigoropoulos, assassiné par la police le 6 décembre 2008. Retrouvez notre dossier : Grèce : Syriza face au mur de l’austérité et de l’intransigeance allemande Militante active dès ses années étudiantes, elle a été membre de diverses associations, dont l’Union européenne des étudiants (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous