Le Courrier des Balkans

Grèce : vent de fronde chez les lycéens

| |

Les lycéens grecs en colère ont provoqué la fermeture de plus de 500 écoles à travers le pays lundi et mardi pour protester contre la réorganisation des lycées publics.

Par Emal Bubullima Les mesures d’austérité du gouvernement grec ont fortement touché le secteur de l’éducation, et les conséquences du sous-financement sont déjà visibles : nombre insuffisant de professeurs, problèmes structurels d’infrastructures essentielles, manque de livres, absence de chauffage, laboratoires déficients... Le système public est dans un état pitoyable, ce qui explique que de plus en plus de jeunes Grecs préfèrent le système privé d’enseignement, lorsqu’ils en ont les moyens. Retrouvez notre dossier : Crise et austérité en Grèce : une histoire sans fin ? Le système d’éducation grec cohabite en effet avec un imposant réseau (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous