Le Courrier des Balkans

Grèce : vaste coup filet chez les néo-nazis d’Aube dorée

|

Samedi 28 septembre, les autorités grecques ont frappé un grand coup contre le parti néo-nazi fondé en 1980 par Nikolaos Michaloliakos. Fort de 18 députés, Aube Dorée fait régner la terreur, s’attaquant physiquement aux migrants, aux militants de gauche, aux LGBT. À l’origine de ce vaste coup de filet, le meurtre d’un rappeur antifasciste qui a choqué l’opinion publique.

Par Laurelou Piguet (Avec AFP) - Les ministres compétents s’étaient réunis toute la nuit avec la direction de la police grecque, pour préparer le vaste coup de filet au sein d’Aube dorée effectué par les services anti-terroristes. Retrouvez notre dossier : Grèce : Aube dorée, ou la résistible ascension de la « bête immonde » 32 mandats d’arrêt ont été délivrés, et vingt arrestations ont eu lieu dans la journée, dans des conditions de sécurité draconiennes. Parallèlement, les services antiterroristes ont perquisitionné pendant quatre heures les bureaux du parti néo-nazi au Parlement. Nikolaos Michaloliakos, chef et fondateur d’Aube dorée, trois (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous