Kathimerini

Grèce : une vie de labeur pour un salaire de misère

| |

En Grèce, malgré la hausse des prix, les salaires semblent être restés très faibles. Conéquence logique de cette misère économique, plus d’un million de gens sont obligés de cumuler plusieurs emplois pour survivre. Témoignages.

Par Lina Iannarou « Votre argent ne vous suffit pas ? Nous avons la solution pour un revenu supplémentaire ! ». « Gagnez rapidement de 500 à 1000€ en travaillant à la maison ». Les journaux et les sites Internet sont inondés de ce type d’annonces derrière lesquelles, bien sûr, se cachent différents manipulateurs qui sont loin d’offrir aux intéressés la recette du succès. Cependant, ils utilisent les mots magiques : « revenus supplémentaires », « deuxième travail », « travail à la maison ». Mots qui « frappent » les cordes sensibles de beaucoup de Grecs, qui voient continuellement le coût de la vie augmenter. Selon les données de la Commission Européenne (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous