Ethnos

Grèce : un enseignant d’élite récompensé... et aussitôt licencié !

| |

Récompensé par un prix d’excellence pour son travail éducatif, un professeur de Larisa, s’est aussitôt retrouvé... mis à pied ! Cet enseignant du technique figure en effet sur la liste dite de « mobilité » : le gouvernement a décidé de fermer la plupart des lycées professionnels, pour satisfaire les exigences de la « troïka ». Dans la Salle d’honneur du ministère, Dimitris Sakatzis a brandi son diplôme et sa lettre de licenciement...

Par Nikolitsa Trigka Quand le professeur Dimitris Sakatzis est monté à la tribune de la grande salle du ministère de l’Éducation, pendant la cérémonie de remise des prix pour « l’excellence des bonnes pratiques et des actions innovatrices dans l’éducation », personne ne s’attendait pas à ce qui allait suivre. Retrouvez notre dossier : Crise et austérité en Grèce : une histoire sans fin ? D’une main, le professeur a levé son prix, qu’il avait d’ailleurs déjà reçu l’année passée pour le même projet, et de l’autre main, il a brandi son arrêté de mise en disponibilité, puisque il est un des 1.992 professeur des écoles et des lycées professionnels à être (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous