BIRN

Grèce : six mois de prison pour un prêtre qui défend la minorité macédonienne

| |

Le prêtre orthodoxe Nikodim Carknjas, l’un des plus ardents défenseurs des droits de la minorité macédonienne du nord de la Grèce, dont l’existence est toujours niée par Athènes, a récemment été condamné à six mois de prison. S’agit-il d’une nouvelle preuve du harcèlement des autorités grecques ?

Le prêtre a été condamné à cette peine de prison pour avoir frappé un garçon de douze ans, il y a sept ans. Mais Nikodim Carknjas affirme cependant qu’il est innocent et que l’État l’a condamné pour le sanctionner de ses activités pro-macédoniennes, dont il ne se cache pas. « La juge principale ne nous a pas donné l’occasion de faire la preuve que je n’ai pas blessé l’enfant, parce qu’elle voulait me condamner le plus vite possible », a-t-il déclaré. Le père Carknjas, qui est le seul prêtre de l’Église orthodoxe de Macédoine à prêcher ouvertement en Grèce, raconte que l’enfant faisait partie d’un groupe qui avait attaqué sa maison familiale dans le nord de la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous