Eleftherotypia / Ta Nea

Grèce : salariés, chômeurs et retraités dans la rue contre l’austérité

| | |

Mercredi 23 février, les places et les rues de la capitale grecque ont été, une nouvelle fois, envahies par des vagues de grévistes et de manifestants. La colère des travailleurs, qui vivent sous la menace constante du licenciement et de la misère, se dirige contre le gouvernement Papandréou et le « Mémorandum » imposé à la Grèce par le FMI, l’Union européenne et la BCE. Reportage dans les rues d’Athènes.

Par Christos Megas, Georgia Dama et Irini Chrysolora Ce fut l’un des plus importants mouvements sociaux de cette période marquée par le mémorandum : des milliers de personnes ont répondu à l’appel du mouvement de grève générale et de manifestation lancé par les syndicats. En répondant ainsi « présent », ils ont lancé un message d’avertissement, avant l’annonce probable de nouvelles baisses de salaires à venir. Ces mesures, qui repose toujours sur l’idée de faire payer la crise aux travailleurs et aux retraités, n’ont pourtant guère de chances d’éviter l’enlisement dans la crise. Retrouvez notre dossier : La Grèce en crise : la sortie du tunnel n’est (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous