To Vima

Grèce : pour faire la grève, tirer les leçons de la méthode Sarkozy

| |

Le climat social est lourd en Grèce et les syndicats ont déjà prévenu le Premier minstre Costas Caramanlis : si les réformes ne s’adoucissent pas, ce sera « comme en France ». Mais quel exemple tirer d’une mobilisation qui n’a fait que renforcer le gouvernement français et son Président, Nicolas Sarkozy ?

Par I.K. Pretenteris Les grèves du mois de novembre en France ont marqué le paysage politique et social en Grèce. Comme dans d’autres pays européens, des réformes structurelles sont à prévoir, notamment celle des retraites. Le président du GSEE [1]a averti le gouvernement que s’il continue de faire des réformes sociales trop brutales, plus particulièrement celle concernant les retraites, la situation deviendra « comme en France ». Cette déclaration l’a tellement satisfait qu’il l’a répétée au moins deux ou trois fois. Mais il s’est trompé de pays et de conflit, dans le but d’impressionner ses interlocuteurs : les grèves en France ont cessé dans (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous