Utrinski Vesnik

Grèce-Macédoine : Skopje veut rouvrir le dossier des Macédoniens de l’Egée

| |

Les négociations sur le nom de la Macédoine reprennent. Décrocher un accord avant le 9 juillet permettrait à la Macédoine d’intégrer l’OTAN – mais peu y croient encore. Côté macédonien, les négociateurs veulent inclure un nouveau thème dans les discussions : de nombreux descendants de réfugiés macédoniens chassés de Grèce pendant la guerre civile demandent à recouvrer leurs propriétés. Ce qu’Athènes leur refuse jusqu’ici, en employant la manière forte.

Par Viktor Cvetanovski Forcés à quitter leur foyer et à ne jamais revenir, quelques 3.500 réfugiés de la Macédoine dite « de l’Egée » (Nord de la Grèce) revendiquent auprès de l’Etat grec des biens fonciers d’une valeur de plus de 10 milliards d’euros. La plupart de réfugiés de la Guerre civile grecque de 1946-1949 habitent aujourd’hui en Macédoine, en Australie, au Canada, en Pologne, en Roumanie ou en République tchèque. Plusieurs ont porté plainte devant la Cour européenne des droits de l’homme. Le statut de la minorité macédonienne en Grèce et les possessions revendiquées par les réfugiés Macédoniens et leurs descendants ont été abordés le 27 juin, lors (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous