Dnevnik

Grèce–Macédoine : conflit diplomatique, business actif

| |

À la veille du sommet de l’Otan, aucun compromis ne semble en vue entre Skopje et Athènes sur le nom de la Macédoine, mais cela n’empêche pas les affaires. Depuis quelques années, un nombre croissant d’entreprises grecques et macédoniennes investissent de l’autre côté de la frontière. À Bitola, il existe depuis quelques années une véritable « colonie » grecque. Les hommes d’affaires grecs se sentent comme chez eux dans la République dont leur pays ne veut pas reconnaître le nom.

Par Ž. Z., M. B. et R. T. « À Bitola, on se sent comme chez nous. Le business va bien. Nous sommes surpris de l’hospitalité des gens d’ici. Pendant toutes ces années de conflit autour du nom de votre pays, nous n’avons jamais eu de problèmes ». Voilà, en gros, ce que disent les hommes d’affaires grecs actifs en Macédoine. Ils appartiennent à cette « colonie » grecque qui s’est créée au cours des quinze dernières années dans le pays, signe qu’une coopération existe bien entre les Grecs et les Macédoniens. Beaucoup parlent déjà le macédonien, connaissent les coutumes, et on en trouve qui ont créé une famille. La réciproque existe : des hommes d’affaires (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous