Grèce : à Lesbos, le pape dénonce « un naufrage de civilisation »

| |

Le pape François était dimanche à Lesbos, appelant à la solidarité avec les réfugiés, prenant le contre-pied des politiques suivies par la Grèce et par l’Union européenne (UE) et lançant le message d’espoir qu’attendaient les ONG, confrontées à la répression d’Athènes.

Par Fabien Perrier « Ne permettons pas que le Mare Nostrum se transforme en une désolante Mare Mortuum, que ce lieu de rencontre devienne le théâtre de conflits ! Ne laissons pas cette mer des souvenirs devenir la mer de l’oubli », a lancé le pape, devant la Présidente grecque Katerina Sakellaropoulou, le vice-président de la Commission européenne Margaritis Schinas et le ministre grec des Migrations Notis Mitarachi. « Je vous en prie, arrêtons ce naufrage de civilisation ! » Dimanche, au second jour de son voyage en Grèce, François a employé des mots forts lors de sa visite du camp de Mavrovouni, sur l’île de Lesbos, où survivent quelques (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous