Eleftherotypia

Grèce : les forêts du mont Hymette succombent à l’urbanisation d’Athènes

| |

Elle devait former un « poumon de verdure » au sein de la capitale grecque, mais la forêt du mont Hymette est en train de succomber à l’appétit vorace des promoteurs immobiliers de tous acabits. L’Eglise, l’État et les investisseurs privés se disputent les derniers terrains libres pour construire des routes, des entreprises et des bâtiments de toutes sortes. Seule une poignée de militants lutte pour que cet espace naturel exceptionnel soit transformé en parc naturel... Reportage.

Par Aris Chatzigeorgiou 74 ans après avoir été déclarés « domaine de reboisement », les 8 hectares du mont Hymette (Sud-Est d’Athènes) sont aujourd’hui surveillés par un seul (!) garde forestier ! L’Eglise et des particuliers continuent d’y revendiquer des domaines immenses, les maires des différentes communes d’y entreposer des pelleteuses, d’y installer des cimetières, des stades, des théâtres et tout ce qui ne peut être contenu dans le tissu urbain d’Athènes. (…) Les services d’urbanisme du district ferment les yeux, ce qui a favorisé le développement de huit hameaux, plus ou moins grands, au sein d’une zone hautement protégée. Le cas de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous