To Pontiki

Grèce : le peuple et la police attendent la visite d’Angela Merkel

| |

Par mesure de sécurité, la police grecque a entièrement bouclé le centre-ville d’Athènes en raison de la visite de la chancelière allemande Angela Merkel ce mardi. Une décision condamnée par les partis d’opposition et les syndicats, qui appellent à manifester. La journée promet d’être chaude à Athènes.

Sur décision de la Direction générale de la police de l’Attique (GADA), pour des raisons de sécurité et d’ordre publics dans la capitale, tout rassemblement en plein air ou défilé est interdit mardi 9 octobre de 9h à 22h à Athènes pendant la durée de la visite de la chancelière allemande Angela Merkel. Cette interdiction ne concerne toutefois pas les place Omonia et Syntagma où les syndicats du privé et du public, GSEE et ADEDY, ont annoncé que se tiendraient des manifestations. « Nous condamnons ces interdictions policières, les démonstrations de force, la violence policière, les interventions des forces spéciales, les blessés, les arrestations de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous