Grèce : chantre de la « grécité », le peintre Alekos Fassianos est mort

| |

Alekos Fassianos, l’un des artistes les plus populaires de Grèce, est décédé dimanche 16 janvier à Athènes à l’âge de 82 ans. Un peintre adepte de la « méditerranéité », mêlant références mythologiques et sujets contemporains, avec une prédilection pour les bleus et les ocres...

Par Fabien Perrier Le peintre Alekos Fassianos est décédé dimanche 16 janvier dans sa maison d’Athènes. Auteur d’une œuvre très importante, il était sans doute l’un des artistes contemporains à avoir le plus fait corps avec la société grecque. Il aura en tout cas contribué à donner à l’art pictural une dimension à la fois populaire et internationale. Né en 1935, il avait fréquenté l’École des Beaux-Arts d’Athènes de 1956 à 1960, avec les grands maîtres Yannis Moralis et Yannis Tsarouchis. Puis, obtenant une bourse du gouvernement français, il était venu étudier la lithographie aux Beaux-Arts de Paris entre 1960 et 1963. Avant de s’exiler dans (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous