Ta Nea

Grèce : le ministre de l’Intérieur échappe de peu à un attentat

| |

Un attentat visant le ministre de l’Intérieur a tué jeudi 24 juin l’assistant de ce dernier. La police cherche quel est le chaînon manquant dans les mesures de contrôle et de sécurité qui mènent au ministre de l’Intérieur, car c’est ce vide dans la sécurité qui a coûté la vie à Yorgos Vasilakis, 49 ans.

par Matina Ireiotou L’attaque terroriste de jeudi a provoqué un véritable choc, puisque les terroristes, encore non identifiés, ont réussi l’un des « coups » les plus impressionnants, en touchant de très près celui qui est l’un de leurs plus grands ennemis, Michalis Chrysoloïdis, ministre de l’Intérieur. Selon les premières estimations de la cellule antiterroriste, il pourrait s’agir de membres encore en liberté de l’organisation « Conjuration des noyaux de feu ». Presque deux mois après les arrestations et le désarmement opéré au sein de l’organisation « Front révolutionnaire » et l’absence de toute forme d’action terroriste qui s’est ensuivie, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous