Eleftherotypia

Grèce : le gouvernement fait fermer le Parlement

| |

Vendredi soir 8 mai, le Président grec a, contre toute attente, annoncé la fermeture du Parlement. Motif invoqué : la préparation des élections européennes. De son côté, l’opposition dénonce la volonté du pouvoir d’étouffer les affaires qui impliquent d’anciens ministres de Nouvelle démocratie, le parti au pouvoir. Le palais Maximou rouvrira ses portes le 7 juin prochain.

Le président du Parlement hellénique, Dimitris Soufias, a annoncé vendredi soir, contre toute attente, l’interruption des travaux parlementaires et la fermeture du Parlement. Le Parlement va donc rester fermé pour plus d’un mois et ne reprendra ses travaux qu’après les élections européennes prévues le 7 juin, mais pas en assemblée plénière. Cette fermeture anticipée du Parlement signifie que toutes les affaires de scandales politico-financiers dans lesquelles sont impliqués certains ministres en poste entre 2004 et 2007 - pendant le premier mandat de l’actuel Premier ministre Kostas Karamanlis - et qui peuvent conduire à la condamnation de ces (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous