Le Courrier des Balkans

Grèce : la priorité du gouvernement Syriza, lutter contre la pauvreté

| |

Le gouvernement grec fait adopter mercredi dernier sa première loi contre l’extrême pauvreté. Ce paquet de mesures visant à parer à la crise humanitaire qui frappe le pays a été voté à la majorité, mais n’a pas manqué de faire grincer des dents à Bruxelles.

Par Ermal Bubullima C’est dans un climat de haute tension que le gouvernement grec emmené par Syriza a voté mercredi 18 mars son premier acte législatif après les élections du 25 janvier : un paquet de mesures sociales en faveur des plus démunis frappés par la crise. Retrouvez notre dossier : Grèce : Syriza face au mur de l’austérité et de l’intransigeance allemande Ce projet de loi a été voté dans ses principes par les 149 députés de Syriza et par ses 13 alliés des Grecs indépendants, mais aussi par Nouvelle démocratie et le Pasok. Ce projet, qui fait suite à des promesses de Syriza, comprend des aides au logement, des aides alimentaires, et (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous