To Vima

Grèce : la politique « télé-réalité » ?

| |

Les dernières éléctions législatives grecques n’ont guère passionné les foules. Au lendemain des terribles incendies qui ont ravagé le pays durant l’été, nombreux sont ceux qui s’interrogent sur la capacité des partis politiques à proposer des débats d’idées constructifs. La politique grecque serait-elle devenue un simple feuilleton de « télé-réalité » ? La chronique désabusée de Stavros P.Psiharis.

Par Stavros P.Psiharis Les affrontements politiques - entre les partis ou au sein du même parti, sont indispensables et précieux : les positions idéologiques sont clarifiées, ou encore, les problèmes politiques sont résolus. Au cours des années écoulées avant le 21 Avril 1967 [1], les objets des conflits politiques étaient idéologiques . La devise « violence et fraude » datant de 1961, l’assassinat de Grigoris Lambrakis [2] par le contre pouvoir de droite, l’affrontement sur le statut du régime au pouvoir et sur la légitimité du gouvernement, les évènements de juillet 1965... sont des symboles qui ont marqué les conflits politiques au sein du (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous