Ethnos

Grèce : la crise accélère la guerre des clans au sein du Pasok

| |

Après l’échec de la tentative de formation d’un gouvernement de grande coalition, Evangélos Vénizélos, un cadre du Pasok, a pris les rênes du ministère de l’Économie lors du remaniement de jeudi dernier. Cependant, l’autorité du Premier ministre Yorgos Papandréou semble irrémédiablement affaiblie, y compris au sein de son propre parti. Deux députés du Pasok ont démissionné et la guerre des clans fait rage au sein du parti majoritaire, qui bruisse de rumeurs de « complot ». Ambiance...

Par Yorgos Delastik Evangélos Vénizélos est également devenu vice-Premier ministre, comme Theodoros Pangalos. Il aura un rôle de coordination pour tout ce qui concerne la sphère économique, mais le nouveau ministre de l’économie est un inconnu pour les créanciers du pays, ce qui pourraient provoquer une certaine réserve. Ces derniers ont fait faire sa connaissance à Bruxelles ce week-end, où il a pris part à la réunion de l’Eurogroup et d’Ecofin. Retrouvez notre dossier : Crise en Grèce : la sortie du tunnel n’est pas pour demain La nomination d’Evangélos Vénizélos devrait aussi permettre de détendre les tensions au sein du groupe (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous