Le Courrier des Balkans

Grèce : l’ancien ministre des Finances pris au piège de la Liste Lagarde

| |

Au cœur de la tourmente : l’ancien ministre des Finances Yiorgos Papakonstantinou (PaSOK). Accusé d’avoir falsifié la liste dite Lagarde des évadés fiscaux au profit de ses proches, il encourt une peine de prison à vie. Alors que le procès touche à sa fin, Yiorgos Papakonstantinou plaide son innocence et se pose en bouc émissaire de ses adversaires politiques.

Par Ermal Bubullima La désormais célèbre « liste Lagarde », à l’origine du procès, a été rendue publique grâce à l’enquête du journaliste Kostas Vaxevanis, ce qui lui a valu d’être accusé d’avoir violé les lois sur la vie privée et le secret de l’information, avant d’être jugé, puis acquitté et remis en liberté. L’ancien ministre des Finances Yiorgos Papakonstantinou a quant à lui été renvoyé devant un tribunal spécial chargé d’examiner la « falsification de documents publics ». Il est accusé d’avoir dissimulé le nom de proches figurant sur une liste de présumés coupables d’évasion fiscale — la fameuse liste dite Lagarde, transmise à Athènes par l’intermédiaire (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous