Ta Nea

Grèce : avec le percement du métro, la ville byzantine de Thessalonique refait surface

| |

Le métro de Thessalonique, la métropole de la Grèce du nord, doit entrer en service en 2015, mais une incroyable découverte archéologique risque de retarder, encore, la fin des travaux. Cinq mètres sous terre, tout un quartier commerçant des débuts de l’Empire byzantin a été mis à jour. Des vestiges exceptionnels qui devraient être conservés in situ. Reportage.

Par Mari Adamopoulou (Avec AFP) - En tout, il aura fallu onze heures de débats, quatre votes et des échanges de points de vue houleux pour que le Conseil central de l’archéologie (KAS) du ministère grec de la Culture, décide après plus d’un an d’études de l’avenir des vestiges byzantins qui ont été découverts lors des travaux de construction de la station Vénizélos du métro de Thessalonique. Des vestiges d’une valeur inestimable Ces vestiges sont d’une valeur inestimable : les fouilles menées lors des travaux ont mis au jour, cinq mètres au-dessous du niveau actuel, une portion très bien conservée de 75 mètres de la rue centrale de Thessalonique, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous