Grèce : à Chios, la mémoire et la réconciliation

| |

Les côtes turques ne sont qu’à huit milles nautiques de Chios. Malgré le lourd contentieux historique et les incidents qui défrayent régulièrement la chronique, les descendants des réfugiés de Smyrne travaillent à la réconciliation entre Grèce et Turquie.

Un reportage de Jean-Arnault Dérens et Laurent Geslin

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous