Vijesti

Grand Hôtel Crna Gora : la fin d’un témoin de l’histoire du Monténégro

| |

La poussière est retombée mercredi soir dans les rues du centre de Podgorica. Le grand hôtel Crna Gora, construit en 1953, a succombé aux assauts des pelleteuses. Ils sera remplacé par un Hilton flambant neuf. Durant plus d’un demi-siècle, le Crna Gora a été le principal lieu de rendez-vous de la ville, des chapitres entiers de l’histoire du Monténégro se sont écrits à sa terrasse...

Le Hilton Podgorica gardera quelques éléments traditionnels caractéristiques du vieux quatre étoiles. Il comptera 197 chambres, 23 suites, une suite présidentielle, neuf salles de réunion polyvalentes, une salle de bal, un restaurant, un bar, un spa, une piscine couverte… L’hôtel Crna Gora a longtemps été un lieu privilégié de rencontres pour tous les habitants de Podgorica et d’ailleurs. Tous les hôtes de marque des Balkans y ont séjourné. Durant la guerre de 1999, l’hôtel était le lieu où se croisaient diplomates, journalistes, espions en tout genre. C’est là que résidaient certains dirigeants de l’opposition serbe en exil temporaire, comme Zoran (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous