Monitor

George Soros : « la Serbie doit oublier le Kosovo et s’ouvrir à l’Europe »

| |

L’Union européenne doit assumer ses responsabilités dans les Balkans, estime le financier et philanthrope américain George Soros, interviewé par l’hebdomadaire monténégrin Monitor. Il se penche également sur la question du Kosovo, du crime organisé dans les Balkans et sur le rôle de son organisation dans la région pour les années à venir.

« Le gouvernement du Monténégro pourrait cesser d’exister s’il n’améliore pas la santé de son économie très rapidement. Ce qui m’inquiète, c’est que Djukanovic dépend de la charité de l’Union européenne (UE) ». George Soros Georges Soros est venu au Monténégro la semaine dernière. Comme au sommet d’Athènes, il a rappelé sa position concernant le statut du Kosovo, les rapports entre la Serbie et le Monténégro, et la constitution de la Bosnie-Herzégovine. Il a critiqué l’attitude de l’UE : celle-ci souhaiterait selon lui que soit maintenue l’union serbo-monténégrine afin d’ajourner la résolution du problème du Kosovo. Georges Soros a averti l’UE qu’elle ferait une (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous