Le Courrier des Balkans

Flambée du franc suisse : les débiteurs croates en colère

| |

Trois mois après la décision de la banque centrale suisse d’abandonner le taux de change fixe avec l’euro, le gouvernement croate n’a toujours pas proposé de solution pour répondre aux 60 000 débiteurs de crédits libellés en devise helvétique.

Par Laetitia Moréni Cinq cents manifestants se sont réunis samedi 28 mars devant le siège de la Banque nationale croate (HNB) à Zagreb. En réponse à l’appel de la Franak - l’association qui protège les 60 000 débiteurs en francs suisses - familles, jeunes et retraités sont venus montrer leur mécontentement face à l’inertie du gouvernement. Si l’exécutif a décidé en janvier dernier de conserver sur une période d’un an le taux de change face au franc à sa valeur initiale de 6,39 kunas pour stopper sa flambée surprise, les débiteurs de crédits libellés en devise helvétique s’inquiètent cependant de l’avenir : « Nous ne savons pas ce qu’il se passera en (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous