H-Alter

Fin de l’université gratuite en Croatie : qui va payer ?

| |

Les étudiants en lettres de Zagreb bloquent leur Faculté depuis plus d’une semaine, refusant de payer les 800 euros de frais de scolarité réclamés cette année. La décision, prise sans consultation, de faire payer tous les élèves sans distinction a provoqué la colère des étudiants, qui ont reçu le soutien d’une partie de leurs enseignants. Une question reste en suspens : qui va payer ?

Les étudiants de la Faculté des Lettres de Zagreb bloquent les locaux administratifs de leur université, empêchant ainsi le déroulement des inscriptions pour la nouvelle année universitaire. Motif du mécontentement : des frais de scolarité inattendus d’un montant de 6.000 kuna (environ 800 euros) dont devraient s’acquitter les étudiants qui pourtant jusque là, étudiaient gratuitement. Le ministère de la Culture, de l’Éducation et des Sports n’a en effet pas versé cette année à la faculté les subventions liées aux frais de scolarité. Par conséquent, la faculté s’est résolue à réclamer l’argent au maillon le plus faible de la chaîne administrative : les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous